La modification du comportement médical, ces dernières années, vers la prévention, le dépistage, l'hygiène de vie et son corollaire la qualité de vie, a conduit la législation à évoluer.
Une mauvaise observance, de mauvaises techniques de prise médicamenteuse ou de surveillance de traitement ont un coût élevé tant économique que de santé.
L'éducation thérapeutique fait partie de ce nouveau mode d'exercice de la médecine qui doit tout autant améliorer l'économie de santé et la qualité de vie des patients.
De nombreux réseaux associatifs existent mais les critères d'inclusion, l'éloignement et parfois un défaut de communication rendent leur accès improbable à un exercice rural.
Nous avons choisi à la maison de santé pluridisciplinaire des portes de Vassivière de privilégier ce mode d'exercice et pour nous permettre de répondre à un des items du cahier des charges des maisons de santé pluridisciplinaires : l'éducation thépapeutique des patients.
Cette nouvelle forme de médecine se heurte bien évidemment à de nombreux soucis : habitudes, inquiétude, mode de financement et mode de fonctionnement, prise en charge par des institutionnels qui risquent de détourner une pratique de la médecine libérale de proximité, et aussi une légitime interrogation sur le contrôle des patients par des assurances privées notamment.

Quatre professionnels de santé sont diplômés : diététicienne, psychologue, infirmière et médecin.

Ceux-ci sont regroupés dans une association : Education Santé Eymoutiers

Très prochainement deux programmes d'éducation thérapeutique seront déposés à l'ARS : Maladie de Parkinson et aide aux aidants dans le cadre des maladies dégénératives du cerveau.